Lamaladieetmoi.fr » Corps » Ayurvéda : en quoi consiste la médecine Ayurvédique ?

Ayurvéda : en quoi consiste la médecine Ayurvédique ?

La thérapie holistique compte trois grandes médecines traditionnelles, la médecine chinoise, la naturopathie et la médecine ayurvédique qui tendent toutes à soigner l’organisme en utilisant des moyens et des techniques naturelles et biologiques. Elles sont cependant différentes sur beaucoup de plans, notamment leurs origines et leurs principes. L’ayurvéda, ou médecine Ayurvédique est une médecine non-conventionnelle apparue en Inde pendant la période et la civilisation Védique. En quoi consiste-elle ? Et sur quels principes repose-t-elle ?

L’ayurvéda, c’est quoi ?

L’ayurvéda est une thérapie et une médecine traditionnelle, comptée parmi les thérapies les plus anciennes de l’humanité. Cette médecine trouve son origine en Inde et pompe ses sources dans les anciens textes sacrés révélés, selon le peuple indien, aux sages Indiens (notamment à Rishi). Ces textes antiques sont appelés «veda». Cette médecine ancestrale est encore pratiquée à ce jour en Inde, et dans d’autres pays de l’Asie.

Les principes de la médecine Ayurvédique :

Cette médecine traditionnelle repose sur les principes suivants :

  • Les Mahabhutas ; c’est les 5 éléments (l’espace, l’air, le feu, l’eau, la terre).
  • Les Doshas : les énergies fondamentales (l’énergie cinétique, l’énergie de transformation, l’énergie de cohésion).
  • Le Dhatus : les tissus principaux qui forment la trame du corps humain (tissu sanguin, plasma, muscles, tissus adipeux, tissus osseux, la moelle osseuse, les tissus nerveux, les tissus reproducteurs).
  • Les Shrotas : c’est les seize canaux internes qui servent à véhiculer les trois Doshas.

L’ayurvéda considère que l’être humain est régi comme l’infiniment grand (les cinq éléments de la nature). Ces éléments constituent les Doshas chez l’homme, dont la combinaison est unique pour chacun. Selon l’ayurvéda, si les trois Doshas sont équilibrés, c’est un signe de bonne santé chez l’individu.

Les domaines de la médecine Ayurvédique :

L’ayurvéda touche plusieurs domaines et branches de médecine :

  • La chirurgie, la médecine générale et la pédiatrie.
  • L’ophtalmologie, odontologie et oto-rhino-laryngologie.
  • La psychiatrie (possession démoniaque).
  • La toxicologie.
  • La science de rajeunissement et de bien-être.
  • Le traitement de la sexualité et de la fertilité.

Médecine chinoise, ayurvéda et naturopathie :

Le principal point commun existant entre la médecine chinoise, indienne et la naturopathie réside dans le fait qu’elles soient toutes les trois des thérapies holistiques reconnues par l’OMS (Organisation Mondiale de Santé), comme étant les trois médecines traditionnelles. Ces trois médecines non-conventionnelles s’appuient sur les lois de la nature et prennent l’individu dans sa globalité. Elles visent toutes les trois régénérer l’organisme par lui-même, en l’aidant avec différents moyens biologiques. L’ayurvéda est considérée comme la médecine la plus ancienne du monde, elle daterait de plus de 5 000 ans. Cette médecine holistique prend en considération l’individu dans sa globalité, c’est-à-dire qu’elle s’intéresse à sa santé mentale et à sa santé physique.