Lamaladieetmoi.fr » Corps » Ergonomie : que signifie-t-elle ?

Ergonomie : que signifie-t-elle ?

Face aux outils de travail utilisés actuellement, que le système musculo-squelettique n’arrive pas à supporter, l’homme a cherché à faciliter les conditions de son travail.

Cette démarche assez nouvelle dite « ergonomique » vise à alléger les efforts imposés par le travail et minimiser sa pénibilité.

Alors c’est quoi l’ergonomie et quels sont ses objectifs ?

Ergonomie : qu’est-ce que signifie ce nouveau concept ?

Etymologiquement, le concept d’ergonomie est issu du grec ancien «Ergon» qui signifie «tâche/travail » et «nόmos» qui veut dire «loi». Elle est, par définition, considérée comme une étude scientifique qui cherche à comprendre les relations entre l’être humain et les autres composantes d’un système (moyens, méthodes et milieux de travail), afin d’améliorer les conditions de travail et accroître la productivité.

En effet, l’ergonomie se définit comme objectifs de chercher à ajuster les exigences du travail aux différentes possibilités de l’Homme, afin de réduire les contraintes. Elle vise ainsi à inventer des outils (équipements et installations), afin de pouvoir assurer un maximum d’efficacité et plus de précision et de sécurité.

Enfin, elle permet d’adapter l’environnement de travail aux besoins de l’Homme, en vue d’avoir une posture correcte et d’éviter des maladies.

Ergonomie : quelles sont les étapes d’une étude ergonomique ?

Mener une étude ergonomique sert à corriger les problématiques identifiées. Cette étude passe par trois étapes essentielles :

  • étape 1 : la documentation du problème :

Cette étape permet de définir les éléments essentiels qui concernent l’entreprise et ses services, le problème de santé ou de sécurité en question. Ainsi, elle se concentre sur l’activité de travail et le travailleur lui-même.

  • étape 2 : la description analytique de l’activité de travail :

L’analyse de l’activité de travail permet de mettre en exergue deux éléments essentiels. Premièrement, la décomposition de l’activité en opérations incluant les différentes opérations qui composent l’activité, et les mettre en relation avec le temps d’exécution.

Deuxièmement, la description analytique de l’activité, à travers laquelle, on établit des relations entre les opérations et les sollicitations de la personne. Ceci permet d’identifier les éléments clés qui posent problème.

  • étape 3 : l’élaboration de mesures de correction et de prévention :

Cette partie est considérée comme une synthèse de l’analyse des déterminants du problème identifié à l’origine. La connaissance de ces éléments permet par la suite d’établir une stratégie d’intervention, selon le cas, corrective ou préventive.

Pour finir, l’ergonomie contribue au développement des sociétés et des entreprises, en prenant en considération le fonctionnement de l’Homme. Sa réussite exige une approche globale et systémique, intégrant divers domaines et des connaissances en physiologie, psychologie et en sociologie.